• Des dessins aux représentations

    Il y a 2 ans - Par Les Arts Décoratifs

    Parmi les représentations pour lesquelles le Musée des Arts Décoratifs conserve des dessins, deux féeries sont particulièrement bien représentées dans le fonds donné par la veuve d'Édouard Bénédictus et citées par la presse. Toutes deux usent d'un registre comique, proche du vaudeville, abondent en bons mots et calembours, et déploient des décors et des costumes spectaculaires imaginés par Bénédictus. Plus ça change (1918) La première est la reprise du 21 septembre 1918 de Plus ça change, féerie comique de
    -
    Édouard Bénédictus, le spectacle en couleurs
    Lire la suite ...