• Le recteur de l'Université d'Ottawa désavoue son enseignante

    Il y a 1 mois - Par Bado, le blog

    Suzanne Colpron sur le site de La Presse. Dessin publié aujourd'hui sur le site du Droit .
    « Liberté d'expression et droit à la dignité ne se contredisent pas », affirme le recteur de l'Université d'Ottawa, Jacques Frémont, dans un message présenté tôt lundi matin à la communauté universitaire et au Sénat de l'établissement, pour expliquer sa position dans la crise déclenchée par l'utilisation du « mot qui commence par n » par une enseignante.
    Sans condamner Verushka Lieutenant-Duval, l'enseignante à temps partiel en histoire et théorie de l'art au cœur de ces évènements, M. Frémont ne lui...
    Lire la suite ...