• Des hommes extraordinaires

    Il y a 2 ans - Par Clins d'yeux et bandessinées

    Je ne connaissais pas Jipé Nataf. Enfin, pas plus que ça. J'aimais bien Fous à lier, l'album d es innocents sorti en 92... mais rien de plus.
    Alfred est fan, et l'a invité à Eysines, dont il est l'artiste associé à la saison culturelle de l'année.
    Les 2 artistes se sont bien trouvés... même poésie, même humour, même guitare
    Les textes sont un peu obscures, mais les dessins décalés collaient bien dessus... impossible de se raccrocher à quelques chose de sûr.
    Très très beau !
    Lire la suite ...