• Un peu, beaucoup, passionnément

    Il y a 4 mois - Par Yann Hovadik's

    Le printemps, 30 x 20 cm
    Huile sur papier
    Peindre en plein air, c'est sentir le parfum des herbes, des bouses, c'est écouter le chant des oiseaux et des insectes, c'est sentir le souffle du vent ou la brûlure du soleil sur la peau, admirer la lumière illuminer les ocres, les verts... c'est entrer en communion avec Dame nature, ressentir son spectacle sensoriel, propice à la création, à l'inspiration.
    > > Retrouvez moi en stages cet été pour peindre des paysages baignés de soleil !
    J'ai peint cette petite composition fleurie ce matin en pensant aux merveilleux paysages de Klimt, que j'ai pu...
    Lire la suite ...