• La pendule Suchard

    Il y a 8 jours - Par Philippe Morel

    La pendule Suchard
    Elle avait été offerte à ma grand-mère par son frère, Paul, épicier en gros à Bricquebec, qui l'avait probablement eue en cadeau, par un représantant de la maison Suchard.
    J'ai quelques souvenirs de cette épicerie, un peu sombre, avec sa clochette au dessus de la porte et l'odeur de café qui imprégnait en permanence les lieux.
    Ma grande tante, imposante, trônait derrière la caisse de bois sculpté et ses ornements de laiton parfaitement astiqués.
    Quand la famille se rendait à Bricquebec, dans la Dina Panhard paternelle, la visite de l'épicerie et de la réserve attenante...
    Lire la suite ...