• Appel à communications: Les strates de l'histoire: conserver, adapter ou supprimer les traces historiques de la restauration ?

    Il y a 9 mois - Par APAHAU

    4ème Journée d'études du groupe Peinture(s) de la SFIIC (section française de l'institut international de conservation). En 1879, Camillo Boito comparait le monument à une croûte terrestre composée de diverses strates. Ces dernières “de la plus profonde à la plus superficielle une valeur propre qu'il faut respecter”. Ce nécessaire respect de l'histoire matérielle de l'œuvre d'art a été repris par les différents théoriciens de la conservation-restauration, notamment par Cesare Brandi, et fonde notre déontologie actuelle. Cependant, préserver les traces matérielles du passage d'une peinture...
    Lire la suite ...