• Le Baiser de l'Hôtel de Ville, à l'imparfait de l'objectif

    Il y a 5 mois - Par L'art du Temps

    Les cheveux dans le vent, un baiser à la volée, Paris et ses passants...
    Robert Doisneau, Le Baiser de l'Hôtel de Ville, 1950
    « Cette photo me rappelle ce que j'appelle l'univers viscéral : un homme, une femme, deux bouches, deux corps, l'envie de l'autre et de s'aimer pour toujours ».
    Ce souvenir appartient au fougueux amoureux de la photographie le Baiser de l'Hôtel de Ville. Mais derrière chaque photo, se cache une histoire... Retour au printemps 1950, dans le viseur du celèbre Rolleiflex de l'éternel flâneur, Robert Doisneau.
    L'instant décisif ?
    Ah, ce baiser pris sur le vif! Plus...
    Lire la suite ...