Toile / Peintre / Oeuvres

COVID 19 - Un festival d'oeuvres détournées

Posté le: 19 avr. 2020   |   Posté par: L'art du Temps

COVID 19 - Un festival d'oeuvres détournées

Vous aussi avez dû être témoins de ce déferlement de parodies d'œuvres célèbres sur les réseaux sociaux? Tous les jours, une pépite, une œuvre détournée pour dire notre état du moment, déconfit à défaut d'être déconfiné. Voici un survol, resserré, de ces détournements.
Quand l'horizon se bouche
D'après Dali, Jeune fille à la fenêtre, 1925
Notre seul horizon est-il le réfrigérateur? Anna Maria, la sœur de Dali, n'est plus à sa fenêtre devant une mer sans limite. Que va-t-elle manger aujourd'hui ?, semble être sa question existentielle à l'heure du confinement.
Circulez, y a rien à voir
Et le Promeneur solitaire de Friedrich, ce peintre romantique allemand, peut-il encore contempler l'horizon librement, cette nature immense, indéchiffrable, à laquelle il est confronté? Mais a-t-il seulement pensé à remplir son attestation de circulation ?
D'après Caspar David Friedrich, Le Voyageur contemplant une mer de nuages, 1818
Une galerie de tableaux vivants
Les œuvres détournées sont pléthore sur la toile. Le...

Lire la suite ...