Histoire / Art

Kitsch/Koons

Posté le: 17 déc. 2019   |   Posté par: L'art du Temps

Kitsch/Koons

« Kitschen » signifie revendre des vieilles choses après rénovation ; voilà l'origine du mot KITSCH. Et c'est d'abord une affaire d'argent, nous rappelle Christophe Genin : « la matière première ne vaut rien, le produit fini doit être lucratif pour le vendeur, et flatteur pour l'acheteur qui doit en avoir pour son argent. » Dès lors, la pacotille change de statut : "de toc elle devient chic, de bibelot chiné elle devient œuvre, de sous-produit elle devient art ».
Une inversion de valeurs exposée par Christophe Genin dans son article sur " Le kitsch : une histoire de parvenus ", résultant d'un processus historique de déclassement de l'aristocratie et de surclassement de la bourgeoisie et qui aboutit au goût kitsch, tape-à-l'œil, m'as-tu-vu, voire exhibitionniste.
Sans oublier que « Le kitsch rend l'objet aimable ; en cela c'est bien un art du bonheur. Il fait de nous des béats de la Crèche, à l'humeur guillerette comme dans La Mélodie du bonheur, Mary Poppins ou mieux encore Alerte à Malibu! Ici tout n'est...

Lire la suite ...