Toile / Film / Blanc / Artiste

Un jour, le jour viendra où le jour ne viendra pas

Posté le: 8 mai 2020   |   Posté par: L'art du Temps

Un jour, le jour viendra où le jour ne viendra pas

Comment représenter le temps? Dali choisit les formes molles pour travailler la matière de la « Persistance de la Mémoire », préférant au tic tac régulier, métronome, d'un instrument de mesure, la durée indéfinie d'un écoulement qui grippe la cadence des aiguilles mécaniques. D'autres artistes choisissent le film, ou encore l'idée de série, pour montrer le cours du temps et représenter le flux irréversible qui entraîne à la disparition : un jour, le jour viendra où le jour ne viendra pas...
Deux toiles de Roman Opalka, Projet de vie de 1965 à 2011“Je ne raconte pas ma vie, je manifeste ma propre existence”
Roman Opalka, le projet de vie
Dès ses débuts d'artiste, Roman Opalka a l'obsession de saisir le passage du temps. Il débute en 1965 ce qu'il nomme son « projet de vie » : commençant par le chiffre 1, en haut à gauche, sur une toile dont il peint le fond en noir, il inscrit en blanc la progression des nombres en ordre croissant, poursuivant le même processus, de toile en toile. Les nombres, en rangs...

Lire la suite ...