• Humeur de ma nuit

    Il y a 14 jours - Par Quinquabelle 2008

    ...calmissime à la limite de la décomposition. La chaleur des radiateurs comble mes vieux os, le silence total n'est interrompu par aucun des sons urbains ordinaires. Je suis en phase de béatitude avancée.
    L'envie de sortir, d'être confrontée au monde m'incita hier matin à prendre ma voiture et à remonter la Nationale 6, synonyme pour les lyonnais de suite ininterrompue de boutiques.
    Ne trouvant pas de place pour stationner devant le magasin convoité, je dus m'arrêter une centaine de mètres plus loin devant une enseigne de meubles bradant ses produits. Brader est sans doute exagéré au vu...
    Lire la suite ...