• Humeur de ma nuit

    Il y a 5 mois - Par Quinquabelle 2008

    ...journal de mon confinement.
    J'ai pris conscience que mes jours ne seraient pas un long fleuve tranquille et que je devrai encore affronter quelques tempêtes et supporter des houles plus ou moins violentes.
    Pourquoi les contacts humains directs me manquent-ils alors que le reste du temps, ne pas en avoir ne constitue pas un problème? Est-ce l'obligation, l'interdiction qui créent le manque?
    Hier fut immobile. Recouchée et réveillée en fin de matinée, j'ai démissionné mentalement et reculé ma sortie. L'envie passa en filigrane au second plan.
    Je dois me forcer, me contraindre à me...
    Lire la suite ...