• Des cons finis

    Il y a 6 mois - Par News of ze Wens

    Le jour du dé-confinement ils étaient tous un peu fébriles, surtout les enfants. Lorsqu'ils les détachèrent, ils rampèrent en silence vers la porte du bunker que leur père tentait d'ouvrir en tapant frénétiquement sur la vitre fendue de son smartphone tous les codes et identifiants dont il pouvait se souvenir et qui faisaient de lui un homme moderne et dérisoire.-Je n'ai pas de réseau, sanglota-t-il. Un frisson de panique parcouru la famille.
    Il suffisait pourtant de tourner la poignée.
    On allait enfin pouvoir aller chez le coiffeur, puis plus tard, sans doute, chez le tatoueur histoire de...
    Lire la suite ...