• Sommets coiffés

    Il y a 13 jours - Par Les Arts Décoratifs

    Vers 1770, la mode des coiffures hautes et extravagantes constitue un phénomène majoritairement féminin qui fait le bonheur des caricaturistes. Dans les gravures, les femmes dotées de tels édifices s'accrochent aux réverbères, frôlent les plafonds et leur sommet sert de perchoir aux oiseaux. Certes, l'étirement des coiffures jusqu'à déplacer la tête au centre du corps est au cœur de la critique. Mais, plus encore, c'est l'ordre spatial que les coiffures transgressent : les femmes prennent davantage de «
    -
    Trop c'est trop
    Lire la suite ...