• 14e symposium d'histoire de l'art de la mairie du XIe: « De la belle époque aux années folles. Arts, littérature et genres sexuels au temps de Marcel Proust et André Gide » )

    Il y a 1 mois - Par APAHAU

    Le lundi 18 octobre 1937, Paul Léautaud se demandait, dans son Journal : « Qu'est-ce qui restera de tout ce qu'on écrit aujourd'hui, des réputations les mieux établies? Il restera Proust, dont j'ai lu au plus une page, par hasard, un jour, chez Marie Dormoy, mais dont j'ai, de son œuvre, une perception très exacte, très sûre de ce qu'elle est, et d'un très grand intérêt, Gide, Valéry , Duhamel peut-être, un peu d'Apollinaire comme poète. Le reste, fatras déjà. Heureux, qui ne pensent pas à cela, éblouis d'eux-mêmes. » (Journal littéraire, Mercure de France, 1998, p. 831-832) S'il exagère...
    Lire la suite ...