• Revue Histoire de l'art, n° 81 | Varia. Thierry Reynard: « La chapelle des pénitents du Confalon de Lyon: genèse d'une construction (1614-1637) »

    Il y a 1 mois - Par APAHAU

    Thierry Reynard La chapelle des pénitents du Confalon de Lyon : genèse d'une construction (1614-1637) Histoire de l'art, numéro 80 VARIA Télécharger l'article au format pdf La chapelle des pénitents blancs du Confalon est un des lieux mythiques de Lyon : l'édifice disparu au XIXe siècle, le peu de représentations figurées attestant de sa présence, le fastueux ensemble de tableaux qui la décorait y contribuèrent, mais pas seulement. Gilles Chomer1 la choisit comme objet d'étude , intrigué sans doute par la description qu'en faisait Clapasson en 17412 puisqu'on y trouvait associés, cas rare...
    Lire la suite ...

     

  • Revue Histoire de l'art, n° 81 | Varia. Pauline Mari: « Les Diagonales du fou. Dans L'Œil du labyrinthe de Mario Caiano »

    Revue Histoire de l'art, n° 81 | Varia. Pauline Mari:  « Les Diagonales du fou. Dans L'Œil du labyrinthe de Mario Caiano »

    Il y a 1 mois - Par APAHAU

    Pauline Mari Les Diagonales du fou Dans L'Œil du labyrinthe de Mario Caiano Histoire de l'art, numéro 81 VARIA Télécharger l'article au format pdf Parabole du non-voyant Fig. 1. Affiche de L'Occhio nel labirinto , 35 mm, couleurs. Voici comment Mario Caiano fait débuter L'Occhio nel labirinto , giallo de coproduction italo-monégasque, tourné en Italie et distribué en 19721 : au son d'une partition de jazz signée Roberto Nicolosi, les titres rouges du générique apparaissent dans le noir sur un. .. → En lire plus
    Lire la suite ...

     

  • Revue Histoire de l'art, n° 81 | Varia. Pascale Sicard: « Suaires mécaniques ? Quelques portraits Jacquard (2005-2013) de Chuck Close »

    Il y a 1 mois - Par APAHAU

    Pascale Sicard Suaires mécaniques? Quelques portraits Jacquard (2005-2013) de Chuck Close Histoire de l'art, numéro 81 VARIA Télécharger l'article au format pdf Chuck Close est un artiste américain contemporain très connu aux États-Unis et dont l'œuvre commence à être mieux apprécié dans le reste du monde grâce à des expositions itinérantes et à diverses publications. Close représente depuis la fin des années 1960 des visages ainsi que des fleurs (qui ont selon lui une parenté avec les visages), dans une facture réaliste voire hyperréaliste1. Les œuvres de Close ont la plupart du temps des...
    Lire la suite ...