• Purple Rodin

    Il y a 2 ans - Par Yann Hovadik's

    Rodin fait parti de mon Panthéon. La découverte de sa puissance expressive a été un choc émotionnel intense et à influencer considérablement ma peinture.
    J'ai peint ce matin un hommage à L'homme au nez cassé (1864).
    Inspiré par un vieil homme de peine du quartier Saint-Marcel, connu sous le nom de « Bibi », le buste commença par être un portrait. Mais Rodin, en accentua certains traits, le nez cassé, les rides profondes, la barbe.
    Cette peinture a été réalisée en nuances de violet. La couleur est un formidable vecteur d'émotions. Il y a dans cette dimension, tout un univers créatif à...
    Lire la suite ...