• La vie au village - 2

    Il y a 6 mois - Par Vers le Vent

    Cigogne
    Le matin, lorsque je vais travailler, je ne croise que renards et chevreuils. Trop au bord de la route. Je crains l'hécatombe quand cessera notre confinement.
    ***
    J'ai l'impression de vivre un film. Je suis une légende.
    Adulescent, j'avais bien aimé le livre de Richard Matheson.
    ***
    J'ai l'impression de redécouvrir le jardin, la pâture qui le jouxte. Les arbres en fleurs semblent plus fleuris que les années passées. Besoin de leur lumière.
    Cigogne
    Les corneilles sont silencieuses. Presque invisibles.
    ***
    Anémones des bois et stellaires holostées illuminent les talus. Les muscaris...
    Lire la suite ...