• Jean Miotte

    Il y a 9 jours - Par Quinquabelle 2008

    "En 1957, la spontanéité lyrique et l'écriture jaillissante prennent le pas sur ses recherches formelles, tout devient mouvement pour atteindre au signe dans la monochromie. Mais dès 1959 , il fait un retour à la polychromie avec acquis dynamique. A partir de 1962, il tend vers un graphisme plus descriptif, accentue les contrastes et élargit l'espace. En 1975, il effectue un retour à une grande sobriété des couleurs, à une interférence rythmée des couleurs ou à une interférence rythmée des plans où le blanc domine. En 1976, il adopte le gouache, le collage Kraft et le newsprint, suite au...
    Lire la suite ...